RT 2012

Objectifs

 

La RT 2012 a pour objectif de limiter la consommation d'énergie primaire des bâtiments neufs à un maximum de 50 kWhEP/(m².an) en moyenne.

 

Les exigences de résultats RT 2012

 

L'exigence d'efficacité énergétique du bâti (Besoins bioclimatiques du bâti : "Bbiomax")
 

Le coefficient Bbio caractérise l'efficacité énergétique du bâti. Il permet d'apprécier celui-ci par rapport aux besoins de chauffage, de refroidissement et de consommations futures d'éclairage artificiel. Il s'appuie sur la valorisation de conception architecturale du bâti (implantation, forme, aires et orientation des baies, accès à l'éclairage naturel des locaux…), des caractéristiques de l'enveloppe en termes d'isolation, de transmission solaire, de transmission lumineuse, d'ouverture des baies, d'étanchéité à l'air et de l’inertie du bâti.

 

L'exigence de consommation conventionnelle maximale d'énergie primaire : "Cepmax" 
 

Le coefficient Cep exprimé en kWh/(m².SHONRT) d’énergie primaire représente les consommations d’énergie de chauffage, de refroidissement, d’eau chaude sanitaire, d’auxiliaires et d’éclairage des bâtiments. Ce coefficient Cep ajoute au coefficient Bbio l'impact des systèmes énergétiques comme le chauffage, le refroidissement, les auxiliaires, l'eau chaude sanitaire, la ventilation (l’impact des débits d’air étant pris en compte dans les consommations des systèmes de chauffage et de refroidissement), l'éclairage et la production locale d'énergie.

 

Le confort d'été dans les bâtiments non climatisés (Tic).
 

Le coefficient Tic exprimé en °C est la température opérative (correspondant à la sensation de l'occupant) maximale horaire calculée en période d'occupation pour un jour chaud d'été conventionnel, associée à une séquence chaude représentative.